J'ai souvent des demandes pour le patron de la petite coupelle en cartonnage que j'avais mis sur mon ancien blog, donc je le transfère ici, cela peut intéresser mes nouvelles abonnées. Vous le trouverez le patron ICI : Coupelle.  Pour des raisons de taille je n'ai scanné le fond qu'avec un pétale, vous n'aurez qu'à ajouter les autres avant de découper votre patron.

"Cette semaine j'ai fait une deuxième coupelle et j'en ai profité pour noter et prendre en photo les différentes étapes. Peut-être que cela rendra service à quelqu'un.

Comme pour la précédente  je découpe la coupelle en suivant le patron (si vous le voulez je vous l'envoie) dans du carton de 2 mm, 12 pétales et 2 hexagones pour les fonds  dans de la cartonnette. Je monte la coupelle en rapprochant les côtés et les reliant grâce à du kraft collant.

 

Je commence par recouvrir l’extérieur en habillant de skivertex chacun des 6 pétales que je numérote et essaie d’abord très minutieusement. C’est l’étape essentielle !

 

Je laisse environ 1,5 cm tout autour de la cartonnette. J’enlève toutefois des petits triangles pour éviter la sur-épaisseur. Pour le haut je crante le skivertex en arrondi afin de pouvoir le remborder, une fois le pétale collé, par-dessus le carton. J'ai posé des petits triangles de skivertex aux angles pour éviter qu'on voit du blanc si mes pétales intérieurs ne sont pas parfaits.

Pour le premier pétale je ne remborde aucun côté latéral comme vous voyez sur la photo, je les colle avec le pétale sur la coupelle. Pour les suivants je remborde le côté qui touche le pétale déjà collé. Pour le dernier je remborde les deux côtés.

Ensuite je numérote et essaie les 6 pétales intérieurs et je les habille de tissu.

 

Le haut est cette fois-ci cranté et rembordé mais pour le bas et les côtés je procède comme pour l’extérieur. Je laisse le bas libre, il est collé sur le fond intérieur de la coupelle. Je ne remborde aucun des deux côtés pour le premier pétale. Je remborde un côté,  celui qui touche le pétale déjà collé, pour les pétales suivants et pour le dernier je remborde les deux côtés.

Je finis en posant l’hexagone intérieur recouvert de tissu. Là encore il faut bien l’essayer pour que les pointes de l’hexagone correspondent bien aux arêtes de la coupelle, c’est plus joli.

 

Voici ma coupelle finie

A bientôt